• C'est incroyable comme des ingrédients simples font de vrais délices. Parfois je tente de créer des recettes et je pense que je me complique un peu trop la vie... Qui aurait cru que tomates, oignons, épinards, quelques épices et citron aurait été si bon ? Encore une fois, une réussite signée Veganimicon: le Sautéed spinach and tomatoes... Prêt en quelques minutes. En plus, me voici enfin capable de bien prononcer "spinach" en anglais.

    Je l'ai englouti sur du couscous... Miam !


    2 commentaires
  • Les voici les voilà. Ils arrivent avec l'été... les sandwiches à la crème glacée sans lait. Il ne manquait plus que ça pour des collations vegan parfaitement variées. Il me semble bien en avoir déjà vues, mais c'est la première fois que je les essayais... Un régal !


    4 commentaires
  • J'habite sur un bord de l'eau maintenant. S'il fait frais partout, moi, j'ai plutôt froid... Mais j'aime bien avoir un peu froid... C'est plus facile de se réchauffer dans ce temps-là qu'arriver à se rafraichir quand il fait trop chaud... Pire: humide. Ces jours-ci, donc, je mange de la soupe. C'est tellement réconfortant... J'en mange à n'importe quelle heure de la journée, donc c'est souvent de la soupe rapide... Vive le budget étudiant (et booouuuhhh la hausse !).

    Vous connaissez les soupes Amy's, c'est certain ! J'en ai déjà parlé d'ailleurs...  J'ai essayé celle aux lentilles et légumes dernièrement, mais leur meilleure pour moi demeure la soupe aux pois !

    Dans le moins santé, l'équivalent d'une cup-a-soup, mais vegan. Trouvé dans les recoins des fonds de tablettes d'une épicerie. C'est pas si mal...! Ça "fait la job" comme on dit. Mais c'est meilleur pour les lunchs que pour le soir à la maison.

    Et alors là, les soupe Haiku: génial. J'adore les soupes avec du lait de coco, comme celle ci-bas, à droite, la soupe thai au cari. Nouveau coup de coeur... Connaissez-vous une recette semblable pour que je m'en fasse moi-même à la maison? Je suis certaine que j'en ai vues sur quelques blogs... Babette, tu as une préférée?

    Et enfin, une base de soupe, habituellement à préparer avec du poulet. Je l'ai faite au tofu, c'est pareil. C'est bien. Les asiatiques mangent souvent du tofu de toute façon, et leurs épices sont si bonnes !

    Hihi !  Moi aussi je mange du beurre de peanut sans raison, bien souvent. Juste comme ça.


    1 commentaire
  • Quelques petites pièces d'arts aujourd'hui dans le thème des animaux, plus modestes cette fois... Comme savez, je jongle un peu tous les jours avec la maladie mentale même si je demeure une personne unique! J'ai voulu offrir un cadeau à mon psy que j'adoooore et qui, après plus de 2 ans et demi de soutien, va cesser sa pratique privée à l'endroit où je consultais. Certains psys s'opposent encore au végétarisme et au véganisme étant donné les supposées corrélations scientifiques entre ces modes de vie et les troubles alimentaires. Mais lui a bien compris que je suis bien comme cela. Il me parle ouvertement, mais respecte toujours mes choix. J'ai tellement grandi depuis 2 ans avec lui, dans des hauts et des bas bousculants mais constructifs! Il me manquera énormément et j'espère que mes acquis vont se maintenir... Je lui ai peinturé un petit oiseau de couleur dans un monde noir et blanc qui regarde vers le ciel et s'apprête à s'envoler. La peinture s'appelle "liberté", et la nourriture de l'oiseau est elle aussi colorée. Il reste des chaînes aux poignets de celui qui le tient, mais il y a de l'espoir. La toile est toute petite, genre 6po. x 8po., pour ne pas encombrer sa maison ... Il avait l'air touché quand je lui ai donné la toile. Tant mieux ! Comme ça il restera une petite trace. "Je ne suis pas habitué à recevoir des cadeaux", qu'il a dit. Surprenant: il est excellent. Je vais maintenant aller voir quelqu'un d'autre de plus spécialisé, on verra comment ça se déroulera. Quant à moi, c'est difficile d'imaginer mieux de ce que j'avais avec mon psy...  mais les temps changent et évoluent...! Je réalise que je n'avais pas encore dessiné la patte de droite de l'oiseau au moment où j'ai pris cette photo, mais elle y était quand j'ai donné la peinture ! héhé!

    Et puis voici la copie d'un dessin que j'ai fait pour... le Dr. Patch Adams ! Oui oui, le médecin du fameux film des années 90. Il existe, et oui, il est encore vivant. En fait, il continue de ramasser des fonds pour construire son hôpital de rêve pour soigner les patients dans la chaleur et l'humour... Il a un site Internet, et tous peuvent lui écrire (en anglais): il nous garantit une réponse, et c'est vrai ! La première fois que je lui ai écrit, il m'a envoyé une copie de son livre. Comme la lecture de ce livre m'a appris/confirmé qu'il aimais les clown, les relations, la nature et l'art, j'ai décidé de lui dessiner deux amis possons clown ! Il m'a réécrit. Je n'ai aucune idée de ce qu'il a fait de ce bout de papier, mais en tout cas il m'a remerciée ! Un peu de folie de temps à autre, ça ne fait de mal à personne ! 

    Et l'image d'aujourd'hui me donne envie de dire "Eurk!" : 


    votre commentaire
  • Et je continue mes essais des recettes du livre de Veganomicon. Cette fois, le Tomato and roasted eggplant stew with chickpeas (p.179)... C'est long à faire, mais j'avais du temps devant moi. L'odeur qui se dégageait de la casserole et se répendait dans ma nouvelle cuisine était carrément envoutante. En plus, c'est resté 2 jours !  C'est vraiment bon, surtout avec les épices qui sont uniques à ce plat. Mais ce n'est pas un plat que je ferais trop souvent, quand même. C'est un peu comme un fourre-tout de légumes et pois chiches, et on peut en faire des semblables n'importe quand. Ça ressemble un peu à une sauce à spag... originale. D'ailleurs ça devrait être bon sur des spaghettis, tiens.

    Ça donne une grosse portion. Je m'en suis d'abord servie une grosse platée, avec un étagé de tofu, tomates et pesto vegan. J'ai bien mangé ce soir-là disons ! Amplement ! Notez mes nouvelles super assiettes qui sont apparues depuis mon déménagement...! Oh, et il y a aussi l'ail dans ce plat que j'ai moins aimé... Il était inscrit de faire cuire la gousse au début avec l'aubergine et les piments (dont je n'ai jamais réussi à retirer la pelure, d'ailleurs), et donc en bout de ligne j'ai fini par ajouter des gousses d'ail cuites entières au mélange. C'est très goûteux quand on en prend une bouchée, même si les gousses sont cuites... La prochaine fois, je vais les couper un peu avant... Déjà qu'il fallait ajouter encore plus d'ail à la fin de la recette, si je me souviens bien...

    Bon appétit !!


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique