• Troubles alimentaires??

     Bonjour!

    Je suis toujours aussi contente de vous écrire, mais mon message est un peu plus triste ce matin (pas tant quand même…). Je voulais depuis un certain temps aborder la rumeur sur la présence de troubles alimentaires chez les végétariens et végétariens, mais je ne voulais pas viser personne en particulier, car après tout, qu’est-ce qu’on sait de la vie des autres, vraiment? Je prends donc mon histoire – qui ne se généralise pas nécessairement* - en exemple. Et toujours, j’espère ne pas vous insulter… en espérant ne pas me faire juger à mon tour ! Lisez donc ce post jusqu’à la fin, si vous êtes tentés de juger ou de vous inquiéter/ fâcher que j’ « empire les rumeurs ». Ce n’est pas si mal !

    Cette semaine, je suis allée voir une psychiatre et le diagnostic que tous mes proches avaient deviné depuis bien longtemps est tombé : trouble de personnalité limite. Je suis repartie avec une prescription de médicaments, et étonnamment, un certain soulagement que ce « truc » ait un nom. Surprise ? Non… Après tout, c’est mon domaine et les gros diagnostics ne me font pas peur. Plus que des étiquettes et des jugements, pour moi, ils peuvent représenter tout simplement le nom d’une maladie, la certitude qu’on est pas seuls, et qu’il y a des traitements. C’est comme une couleur de peau ou une orientation sexuelle, les gens ne se limitent pas à une caractéristique ! C’est aux gens de mon entourage, je pense, que ça fait plus peur. Un trouble de personnalité, c’est ancré, c’est stable, c’est épuisant ! Mais après tout, je reste la même, et ce sont ceux qui cessent de me fréquenter pour ça qui font une erreur ! Je suis plutôt sympa, en fait, je dirais!

    Vous pouvez lire  sur ce trouble, si vous ne le connaissez pas, mais j’attire votre attention sur le critère diagnostic qui concerne l’impulsivité : les borderlines (autre nom qui désigne le même trouble) ont souvent des troubles alimentaires. Tout le monde les connait un peu : de l’anorexie à la boulémie, en passant par l’hyperphagie et le trouble alimentaire « non-spécifié ». Il y a aussi les gens qui s’imposent des diètes très strictes et qui pensent à ce qu’ils vont manger dans 3 jours, les fous de l’exercice, les accros aux produits naturels, et j’en passe. Je souligne que ça reste à distinguer des gens juste « très sains ». Si vous êtes heureux comme vous êtes, on ne parle pas d’un trouble. Si vous faites de l’exercice tous les jours, et bien vous pouvez aussi être plus enviables (dans la plupart des cas) que malades, c’est vous qui savez !

    Mais je dois dire que les troubles alimentaires ne sont pas si rares parmi les végé non plus, et je pense qu’on doit en parler. Une étude disait que 97% (!) des adolescentes qui devenaient végé avaient pensé que cela pourrait entre autres les aider à perdre du poids (la façon « socialement acceptable »). Ce n’est pas nécessairement malsain de vouloir perdre quelques kilos en plus d’aimer les animaux, mais je pense qu’on peut rester plus vigilent, pour les cas où ça pourrait amplifier, dégénérer, ne pas avoir de fin… Il m’est arrivé de voir dans les expositions végé des personnes très maigres vendre des produits, et j’avais l’impression qu’elles pouvaient tomber par terre à tout moment. Mais bon, je ne veux pas juger ! Ces gens sont minoritaires, ils sont des adultes qui prennent leurs propres décisions par rapport à eux, et il y a bien sûr des gens qui sont faits très minces sans avoir de trouble, mais je ne pense pas que je fabule complètement non plus quand je souligne que les végé peuvent être plus à risque des développer ces troubles.

     Personnellement, j’ai à peu près tout eu, des années AVANT d’être vegan, ce qui me classe plutôt parmi les troubles « non-spécifiés ». Puis je rappelle que je parle pour moi ici, et pas pour les autres. Je dirais que j’ai considéré le risque de développer un trouble avant de choisir d’être vegan, connaissant mes vulnérabilités. Pendant un certain temps, je me suis demandé si trop me restreindre pouvait « cacher quelque chose ». Puis un jour, j’ai pris une décision claire, et je vis bien avec mon choix d’être vegan !

    En fait, vous voyez, les troubles alimentaires sont très difficiles à changer  et sont souvent accompagnés d’une grande culpabilité. Les gens qui se sentent plus facilement coupables sont souvent plus attentionnés, généreux, engagés dans des causes, pour servir la société (se « déculpabiliser »). Ce n’est pas mal, c’est plutôt bien. Je ne peux pas me passer de chips, mais je peux vivre une vie sans viande, œufs et lait car je crois aussi à la cause des végétaliens! Le jour où je suis devenue vegan, je savais que de toute façon, j’aurai toujours des règles un peu strictes et différentes dans mon alimentation, et tant qu’à ça, aussi bien que ce soient des règles qui répondent à mon amour des animaux et de la nature. J’ai donc choisi d’être stricte ET engagée pour la cause. Ça soulage ma culpabilité, et me donne un sentiment d’identité en lien avec mes valeurs, les borderlines ayant souvent également des instabilités au niveau de l’identité. Le meilleur des mondes ! Mon « trouble » s’est changé positivement en « bonne cause », et je me fous de mes collègues psychologues qui me jugent à tous les jours, car même eux ne comprennent pas tous et ne voient que la restriction. Dans le domaine, on a tendance à tout analyser, c’est un peu exagéré! Plus encore, déterminée à viser un mode de vie sain, j’ai été longtemps suivie par une nutritionniste, et je tiens à rappeler qu’il est tout-à-fait possible d’avoir un régime végétalien équilibré, contrairement à plusieurs rumeurs qui persistent !

    Voici donc comment le veganisme m’a aidée plutôt que « dégradée ». J’ai le sentiment d’être moi, d’être vraie, d’être un peu plus libre. Je n’ai honte ni de qui je suis, ni de mes choix, ni de mon passé. Actuellement, dans plusieurs centres pour troubles alimentaires, les intervenants interdisent aux patientes d’être végétaliennes ou même végétariennes. Je ne veux pas révolutionner le système, mais comme je sais que dans mon cas ça a davantage été une piste de solution réfléchie, je doute un peu de ces décisions… Si un jour mes clients ont des troubles alimentaires, je serai un peu plus ouverte, ce qui ne m’empêche pas de demeurer vigilente !

    Voilà ! C’était mon éditorial (et l’occasion de me vider un peu!)… Chacun fait sa propre évaluation personnelle et intime de ce qui motive les choix de devenir végé! Les « bonnes » raisons sont tellement nombreuses : pollution et environnement, amour des animaux, économies, santé, dégoût et préférences, écart riches-pauvres, etc.

    Et pour en rire :   

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Avril 2012 à 18:32

    Merci à toi, Veganimo, d'avoir partagé ton histoire! Et rassure-toi, moi, je ne vois rien de choquant dans ce que tu as écrit. Chaque être humain a ses petites bibittes, personne n'est parfait. Même que je te félicite d'en avoir parlé sur ton blogue! Ça prend du courage, ce n'est pas tout le monde qui réussit à s'ouvrir ainsi. Ça peut sembler plus facile d'écrire nos problèmes plutôt que de les dire en face d'une vraie personne, mais il faut toujours se rappeler que tout le monde qui possède Internet peut tomber sur notre blogue et... laisser des commentaires. Des commentaires qui peuvent parfois s'avérer négatifs, alors encore félicitations d'être passée par-dessus ça! Je ne sais pas si tu lis le blogue de Kailey (http://www.snack-face.com/), parce que dans les commentaires qu'elle reçoit, plusieurs personnes lui écrivent des commentaires négatifs sans la connaître. Je trouve ça vraiment déplaisant!(Et elle n'est qu'un exemple parmi plusieurs).

    C'est dommage, mais je pense que ça fait partie de la nature des gens de juger les autres, mais peut-être à des degrés divers. Je crois que tout le monde porte un jugement quelconque sur les autres. Il s'agit juste de s'en rendre compte et de travailler sur soi pour diminuer nos jugements (négatifs). Veut, veut pas, on juge les autres, car on est toujours en comparaison avec soi-même. On compare les comportements des autres aux nôtres, mais surtout par rapport à la «norme» établie dans la société.

    Alors, voilà! J'aime toujours autant te lire, alors que trouble de personnalité ou pas, je serai une fidèle lectrice pour longtemps hihihi! Bravo encore à toi, car tu sembles très bien vivre avec ta situation et c'est ça l'important!

    2
    Jessica Eagle
    Samedi 7 Avril 2012 à 02:15
    Jessica Eagle

    Quel message touchant que tu nous offres là, Veganimo, aujourd'hui.  J'avoue, j'ai une grande admiration pour ton courage et ton ouverture.  Ce n'est vraiment pas évident s'ouvrir ainsi sur sa propre petite personne et ce que tu vis intérieurement.  Franchement, j'te lève mon chapeau.  Tu sais, Veganimo, sans vouloir entrer dans les détails et m'étaler sur le sujet, j'empathise avec toi et te comprends plus que tu ne pourrais l'imaginer.  C'est dommage de voir encore autant de jugement face aux maladies ou troubles reliés à la santé mentale.  La société évolue, mais il reste encore un certain tabou face à ces troubles et c'est tellement dommage, car il y des personnes qui souffrent derrière tout ça.  Comme tu dis, troubles ou non, les personnes atteintes restent les mêmes personnes avec leur qualités et leur faiblesses.  C'est toutefois grâce à des personnes comme toi, qui ont le courage de s'ouvrir, que les mentalités vont continuer d'évoluer pour le mieux.  On a toutes nos bibittes et c'est bien correct.  On a plutôt avantage à s'entraider et se supporter dans tout ceci.

    Ton message m'a vraiment touché Veganimo.  Tout comme Mademoiselle B le mentionne, rien ne change pour moi.  J't'ai découvert il y a quelques mois via le blog de Babette et j'aime beaucoup te lire.  Je vais te demeurer une fidèle lectrice sans aucune hésitation.  Bravo encore pour ton courage!!!!  Tu es une grande source d'inspiration.  Crois-moi, tu serais bien surprise de savoir le nombre de personnes qui souffrent également de troubles de personnalité ou autres troubles de santé mentale.  C'est énorme, mais tous ne sont pas près à en parler ouvertement ou même à le reconnaître ou accepter les traitements.  Bonne chance dans tes démarches et ton traitement.  Garde courage et fais confiance en la vie.

    À bientôt,

    Jessica :)

    3
    Samedi 7 Avril 2012 à 02:18

    Je suis tout à fait d'accord avec Mademoiselle B! Quand je te lis, ce n'est pas une femme avec un trouble de personnalité limite que je vois. Je vois une femme intègre, courageuse et altruiste.

    Tu es une belle source d'inspiration!

    4
    Veganimo Profil de Veganimo
    Samedi 7 Avril 2012 à 13:56

    Ho vous êtes trop adorables, merci. Je suis aussi très touchée de voir l'attitude de personnes de la population générale qui est très ouverte et compréhensive par rapport à ma passion des troubles mentaux et autres difficultés, ou plutôt des personnes magnifiques et courageuses qui foncent malgré tout. Bon ça ne fait pas très humble de dire ça, mais je parle des gens en général . La différence est une force, et on a encore besoin de combattres les préjugés, même à l'intérieur de la population des intervenants. Comme vous dites, nous avons tous des idées préconçues, c'est normal. Il faut le comprendre, l'accepter et surtout le voir pour nous ajuster au fur et à mesure, plutôt que prétendre qu'on est tous parfaits et sans aucun préjugé.

     

    Je vais jeter un oeil au blog de Kailey...

    5
    Lundi 9 Avril 2012 à 20:13

    Pas évident, les troubles alimentaires. J'imagine que ceux qui en ont déjà souffert doivent faire attention quand ils changent de diète, mais je ne connais pas trop.

    Si c'est vrai qu'il y a des végétariens très maigres, il y en a aussi beaucoup qui ont un surplus de poids.

    Tu as l'air bien courageuse en tous les cas. Et accepter le diagnostic avec une certaine sérénité =)

     

    6
    Veganimo Profil de Veganimo
    Mardi 10 Avril 2012 à 01:04

    C'est vrai Babette, il y en a avec un certain surplus de poids aussi ! J'espère avoir assez souligné que je ne veux pas juger personne ! Ma nutritionniste dit toujours que les gens sont de toutes les formes et de tous les poids, et sont magnifiques ! Elle est géniale ! :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :